Accueil / Apprendre et savoir / La perception instinctive de la mécanique équestre.

La perception instinctive de la mécanique équestre.

Comment la lumière de l’application des théories équestres me fut révélée par mes élèves aveugles. » En 1966, à l’époque moniteur diplômé d’État, mes élèves aveugles débutants m’ont réappris les techniques de l’équitation, et modifié complètement mon comportement sur un cheval

AVEUGLE_SAUMURthumbNous devrons développer :
La manipulation des épaules
Base de compréhension

Étude des moyens par :
La perception de la levée des antérieurs par la face interne des cuisses, dans les trois allures
Interpréter le lever des postérieurs par :
la transposition du lever des antérieurs, perception par la face interne des cuisses dans les trois allures,
L’interprétation par la perception des grands fessiers des apophyses transverses dans les trois allures.
Précision de la manipulation des hanches par la jambe dite isolée et par la mise en place des épaules.
Précision de l’impulsion par analyse de la perception du lever des postérieurs.

Il en découle les possibilités :
du rassemblé permanent,
de contrôler l’équilibre du cheval par la précision de l’impulsion et du rassembler,
D’amener le cheval au piaffé dans le temps par :
Un accord des aides de plus en plus précis,
La précision du dosage des actions, le contrôle des cadences de plus en plus rapproché.

CNV_2thumbManipuler l’épaule ou la hanche d’un cheval est impossible lorsqu’il pose son antérieur ou postérieur sur le sol l’action est inopérante puisque le membre est en appui.
Ce qui explique que dans l’ancien temps il fallait de longues années de tâtonnement pour arriver à agir au bon moment, et ce n’était pas donner à tout le monde.
Car il n’y avait pas d’explication valable.

François BAUCHER quand il a parlé de la « main savante » il n’en a pas donné la définition expressive.
J’ai donc été surpris que mes élèves aveugles missent peu de temps à avoir de l’assiette, et sans explications de ma part (parce que j’ignorais) déplaçaient rapidement épaules et hanches sans difficulté, et avaient un cheval sur la main sans autre explication de ma part.
La raison en est : parce qu’ils sont aveugles, et ce fait implique une grande concentration, ce qu’il leur permet de capter des sensations avec toutes les parties de leur corps.
Nous autres voyants ne ressentons que peu de chose, car nous sommes distraits par nos regards
Grâce aux analyses de leurs sensations et aux résultats obtenus, j’ai pu expliquer et commenter leurs résultats ainsi que « la main savante de François BAUCHER »
donc mettre en place une pédagogie innovante qui permet d’exploiter et aborder plus rapidement l’équitation plus subtile que le trot enlever.
C’est ce que je vous propose dans Pédagogies Equestres « du stimulus tactile dans l’exploitation des théories équestres. »

Voir aussi

cours jean louis rouchy

Elargissements des connaissances théoriques et pédagogiques des bpjeps.

Depuis 2001 le BEES 1er degré a été remplacé progressivement par le BPJEPS qui atteste de …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *