Accueil / Méditations équestres / Réflexions pour l’approche de l’appuyer parfait.

Réflexions pour l’approche de l’appuyer parfait.

maestoso_basowizza__oberbereiter_hausbergerL’appuyer est un cheval marchant en faisant face à une direction donnée, avance en faisant chevaler ses antérieures sur une piste plus où moins oblique à cette direction et en faisant chevaler ses postérieures sur une piste parallèle à celle de ses antérieures, et plus où moins éloignée d’elle selon le degré d’obliquité.

Il regarde dans la direction où il va, incurve son encolure, et fléchit légèrement  la nuque.

L’APPUYER CLASSIQUE.

C’est celui qui donne le maximum de marche en avant avec le maximum de croisement.

Qu’il soit légèrement incurvé dans son bout de devant (il regarde dans la direction qu’il suit).

LES AIDES

EPAULES.

Rêne directe interne, elle donne à la fois l’incurvation de l’avant main et le déplacement voulu.

La rêne externe est indispensable par son contact sur l’encolure (demi-clé de la main externe) car elle donne une indication par la poussé latérale de l’épaule externe qui complète celle de la rêne interne et permet de l’amplifier et de cadencer le mouvement des épaules, c’est une rêne d’indication.

LES HANCHES.

Elles sont poussées par la jambe externe de position et le poids que le cavalier met du côté du déplacement (descente de la fesse interne)

L’impulsion est entretenue par la jambe externe.

Les actions de jambes et de rêne doivent être discontinue et agir en cadence avec l’allure.

REMARQUES IMPORTANTES.

C’est le dosage entre les aides de position et de mouvement qui donne à l’appuyer son obliquité.

L’appuyer classique ne peut s’obtenir que par la prédominance des aides latérales internes (rêne directe, jambes d’impulsion, descente fesse interne).

L’appuyer s’exécute aux trois allures. SI le cheval oppose une résistance à la rêne directe en tournant la tête et la basculant autour de sa nuque, la remettre droite par un demi-arrêt et surtout d’une élévation de la main, ce sera une aide corrective.

EXÉCUTION 

Voir mon livre “Pédagogies équestres”

Voir aussi

Réflexions sur les subtilités des aides

Chacun d’entre nous a pour s’exprimer la voix, chacun d’entre nous peut s’exprimer en parlant …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *