Accueil / Actualités / Jean-Louis ROUCHY Instructeur , Fondateur de l’ARAC, Chevalier de la légion d’honneur !

Jean-Louis ROUCHY Instructeur , Fondateur de l’ARAC, Chevalier de la légion d’honneur !

Chevalier de la Légion d’Honneur, Instructeur en équitation, Médaille d’Argent Jeunesse et Sport, Expert auprès de la Fédération Française Equestre, Jean Louis ROUCHY a créé en 2002 l’Académie ROuchy des Aveugles à cheval dans le but de transmettre sa passion et son savoir-faire.
                                   
Aix-en- Provence (13) – 10 décembre 2007
A 80 ans, Jean-Louis Rouchy instructeur au parcours impressionnant, en particulier pour son action en faveur des handicapés, a obtenu la distinction de Chevalier de l’ordre de la Légion d’Honneur.
Une récompense qui s’ajoute à sa médaille d’Argent du Ministère des Sports. Habillé en tenue de cavalier- celui-ci enseigne toujours en faisant de la recherche sur le plan technique- il s’est vu décerné la médaille de Chevalier de la légion d’honneur, pour ses hauts faits militaires durant la guerre et pour son action unique en faveur des handicapés, des mains de son ancien élève Jean-Louis Guntz écuyer du Cadre Noir de Saumur.

legion honneur
Jean-Louis ROUCHY , entouré de 2 de ses cavaliers aveugles, du Président de l’ARAC et du conseiller technique régional, lors de la réception organisée en son honneur.

L’écuyer s’était tout spécialement déplacé afin de rendre hommage au moniteur « qui le tout premier l’a mis en selle dans les Bouches du Rhône » . Très touché, Jean-Louis Rouchy a rappellé que sa démarche avait toujours été motivée par le désir « de permettre aux cavaliers, handicapés ou pas , de prendre du plaisir en pratiquant l’équitation » car dit-il « je suis de l’ancienne génération où l’on ne faisait pas du cheval mais où l’on montait à cheval » .
A l’origine, de la création de la première association de rééducation par le cheval (ARC) qui fut plus tard remplacée par l’association HANDI CHEVAL dont il est également le « père » fondateur sa motivation « fût toujours la passion ». Pour Jean-Louis Rouchy « le handicap des mal voyants ou non voyants leur permet de franchir rapidement des caps et d’accéder à un travail de Haute Ecole » grâce à la détermination et à une approche pédagogique. « A cheval, être un non voyant n’est plus un handicap mais un atout » affirme l’instructeur. Celui-ci donne de nombreuses conférences avec le même objectif, la transmission de son savoir. Et c’est dans cette optique qu’il a créé une nouvelle association avec 2 autres cavaliers, l’Association Rouchy des Aveugles à Cheval où il dispense gratuitement sur le site internet de l’association ses « écrits » – 60 ans d’expérience- au profit des moniteurs et des enseignants

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *